Copyright © 2013. Tous droits réservés.Dernière mise à jour: vendredi 25 octobre 2013Contactez l'auteur à dolcevita500@live.fr

La technique

L'hivernage d'un véhicule ancien

Quand l'hiver arrive et que la question « que vais-je faire de mon ancienne cet hiver ? » se pose, il faut immédiatement trouver la réponse ! :

Il y a deux options :

Soit vous habitez dans le sud, la ou les routes ne sont pas salées car il ne neige quasiment jamais et vous pouvez donc roulez avec toute l'année.

Soit vous habitez dans un endroit ou il neige toutes les semaines a partir du moi de septembre… enfin bref c'est le nooorrrdddd !!! Dans ce cas la, il apparaît plus judicieux de procéder à un hivernage dans les règles, voici quelques conseils à respecter scrupuleusement :

La batterie : Soit vous la débranchez du véhicule et vous la faites charger tout les mois, soit vous investissez pour un appareil de charge automatique à très faible débit (environ 25 €), qui a l'avantage de pouvoir rester branché indéfiniment sur la batterie, sans crainte de surcharge puisque la régulation électronique ne se fait qu'en fonction de la baisse de charge de la batterie ( un peu comme un radiateur électrique d'habitation qui se relance car la température est trop basse)


Le moteur : Avant de couper le moteur, accélérez légèrement, coupez le moteur puis versez directement dans le carburateur un petit peu huile (2 bouchon environ) très liquide durant les derniers tours de moteur, l'huile de tronçonneuse ou de scooter 2 temps est idéale. Cela afin d'éviter le gommage des segments et des queues de soupapes dans leur guides.
Puis vidanger le moteur car l'huile usagé a perdu la plupart de ces bonne propriété. Et remplir avec de l'huile de bonne qualité adapté au moteur ( 20W40) pour nos petits moteur de Fiat. Ne jamais laisser le moteur sans huile !!!


Circuit à carburant : Il faut remplir le réservoir de carburant au maximum pour éviter l'oxydation interne ce celui-ci.
Par contre il faut vidanger complètement le carburateur car l'essence qui contient bon nombre d'additif laisse, en séchant, de nombreux dépôts qui pourront lors du redémarrage boucher les gicleurs et conduits.
Pour vidanger la carburateur il suffit d'ouvrir la vidange de la cuve puis souffler délicatement depuis le tube d'arrivé d'essence du carburateur.


Embrayage : Pour éviter le collage du disque, ce qui peut arriver lors d'un très très long hivernage on peut on peut maintenir le mécanisme d'embrayage en position débrayée (équivalent à la pédale enfoncée).


Les freins : Vérifier la présence de graisse dans les câbles de freins. Le problème sur les circuits hydraulique étant que le liquide de frein étant hygroscopique (il a tendance à absorber l'humidité de l'air) et donc oxyder les canalisations. Vidanger le circuit serait aussi un problème car tous les joints deviendraient fragiles. Il y a deux solutions : soit vidanger et nettoyer tout le circuit de freinage pour utiliser un liquide de frein au silicone qui est insensible à l'humidité, qui est l'idéal sur le long terme mais très coûteux.( attention le liquide de frein classique et le liquide frein au silicone ne sont pas compatible on ne peut pas les mélanger, il faut que le circuit soit obligatoirement et totalement vidé !)
La deuxième solution est de remplacer le liquide frein classique tout les 3 ans, idéalement tout les 2 ans.


Les pneus : sur gonflez les de 0.3 bar environ et enduisez les de glycérine ou de graisse, une fine pellicule suffit.


La carrosserie : Dans un premier temps il faut bien la laver et la sécher, puis lui passer un produit à base cire. Sur les chromes de la vaseline suffira, tandis que sur les joints et caoutchoucs comme les pneus la glycérine sera idéal car elle les empêchera de sécher. Laisser les fenêtres ou les portes entrebâillés afin que l'habitacle puisse respirer. Et enfin poser un drap ou une housse en coton dessus et l'hivernage sera bel et bien terminé. 




Copyright © 2013. Tous droits réservés.Dernière mise à jour: vendredi 25 octobre 2013Contactez l'auteur à gsage@dolcevita500.com